Sol y Fiesta, c’est des spectacles d’exception chaque année. Pour cette 21ème édition, les compagnies Titanick, Remue Ménage, des Quidams et Oposito viendront vous émerveiller.

Cie Oposito – Le Cinématophone (vendredi 11 mai)

En 1994, les compagnies Oposito et Décor Sonore s’associaient pour créer un spectacle de rue inouï et révolutionnaire par sa puissance multiphonique !
Moitié chair, moitié haut-parleurs, huit personnages aux allures d’automates font naître de surprenantes images sonores. Au milieu d’eux, une diva semble leur faire interpréter des épisodes du film de sa vie, telle la cheffe d’orchestre d’une fanfare déréglée.
Resté sans équivalent jusqu’à présent, Le Cinématophone revient !

Départ de la déambulation devant le foyer de Leucate à 16h11 et 20h11

Cie Remue Ménage – Gueule d’Ours (vendredi 11 mai)

Une horde d’ours lumineux s’avance accompagnée d’extravagantes danseuses, guidées par un séduisant maître de cérémonie sur échasses. Ils vont de ville en ville, voyageurs sans frontières, leur spectacle en bandoulière. Une caravane de l’étrange s’invite comme au début du siècle sur nos places publiques où se côtoient crieurs de rue, colporteurs, vendeurs d’élixir, saltimbanques et montreurs d’ours pour nous offrir une délicate danse. Géants fascinants ils nous apportent rêve et étonnement.
Un ballet gracieux, une rencontre unique et improbable.

Départ de la déambulation devant les écoles à 22h

Cie des Quidams – FierS à cheval (vendredi 11 mai)

Un rêve qui passe…
Une harde de chevaux, faits de matières blanches et ivoire, symboles de paix, de pureté et d’esprit.
Des chevaux sculptés dans des matières gonflables de grandes dimensions (plus de 3,50m de hauteur) et mis en mouvements par d’audacieux marionnettistes en costumes de légendes.
Une déambulation d’images, une arrivée de chevaux fantastiques et une bascule de l’atmosphère dans des images oniriques, vivantes, une succession d’imaginaires… Un accompagnement de fumées douces, de lumières en nocturne, et de sons « équidéens ».
Une création sonore originale pour le final, dans l’univers symphonique des légendes.
Un rêve qui passe, en promenades, en cavalcades, une chevauchée fantastique… et tout laisse à penser que ce n’est pas fini…

Départ de la déambulation devant les écoles à 22h

Cie Titanick – Firebirds (samedi 12 mai)

Cinq téméraires pilotes juchés sur leurs engins volants parcourent la ville, accompagnés du personnel au sol et de la fanfare LE SNOB. Ils se disputent vos faveurs : qui a la plus belle, la plus sublime machine ?
Qui a le plus de chances ? Qui sera le premier sur la rampe de lancement ? Avec flammes et explosions, ces machines vous offrent leurs essais grotesques : propulsions dans les airs, tentatives d’envol…
La jalousie entre concurrents ne sera pas seule à vous ravir : un étrange ange noir jouera aussi un drôle de jeu… pour mieux vous enchanter !

Départ de la déambulation devant les écoles à 22h

Fermer le menu